Une collecte de dons
pour soutenir le Liban

💻 Rendez-vous en ligne jeudi 1er décembre à 18h
Venez à la rencontre de Vincent Garrigues, responsable de la communication de La Guilde,pour échanger sur la situation au Liban, la mission humanitaire de Sesobel etles projets d'installations photovoltaïques.

Le Liban traverse une crise économique d'ampleur qui impacte la santé, l'alimentation et l'éducation. La Guilde (ONG française reconnue d'utilité publique) et Enerfip vous proposent de soutenir les Libanais en participant au financement par le don d'une installation photovoltaïque pour l'organisation libanaise SESOBEL. Objectif : lui garantir une meilleure sécurité énergétique afin qu'elle puisse continuer d'assurer sa mission humanitaire. Grâce à vos dons, vous vous engagez concrètement pour la construction d’un avenir meilleur pour le Liban, merci !

Participez à la collecte de dons de La Guilde sur la plateforme HelloAsso
Contribuer

Présentation de la Guilde

Acteur pionnier de l'action internationale, association reconnue d’utilité publique fondée en 1967, La Guilde est un label du volontariat et de l’engagement individuel vécus comme des expériences de transformation, un compagnonnage au service du monde, une plateforme innovante de partenariats pour les projets de solidarité internationale.

Depuis plus d’un demi-siècle, l’équipage a changé (après Paul-Emile Victor, Philippe de Dieuleveult, Bertrand Piccard, Sylvain Tesson…) mais l’ambition demeure : passer à l’action. La Guilde est aujourd’hui la première organisation française d’envoi de volontaires à l’étranger et d’accompagnement de microprojets. Des centaines d’initiatives dans plus de 80 pays sont conduites depuis le siège parisien et nos bureaux de Beyrouth et Dakar, avec le soutien de grands acteurs français et européens du développement, publics et privés.

Aux côtés des enfants de Beyrouth, avec les collecteurs de déchets électroniques de Yaoundé, dans le réseau des radios que nous animons à Erbil et Kaboul, face aux collections du musée de Raqqa, au cœur d’une compagnie de danse du Cap de Bonne-Espérance, des glaces du Pamir à celles du Groenland, de l’Aconcagua au golfe du Mexique, l’aventure humaine donne tout son sens à l’engagement citoyen, tout son goût au mouvement vers les autres.

La Guilde au Liban

Suite à l’explosion du 4 août 2020 et dans le contexte multi-crise dans lequel le Liban est enlisé depuis fin 2019, La Guilde a souhaité intervenir sur le terrain pour venir en aide aux populations les plus affectées. La Guilde accompagne ainsi une quinzaine d’associations libanaises qui œuvrent dans les domaines de l’aide à la personne, la santé, l’alimentaire, l’éducation et la formation professionnelle, afin de les soutenir dans leurs activités d’urgence et de les aider à pérenniser leurs actions.

La Guilde engagée aux côtés des Libanais ce sont aussi des partenariats avec des structures d’accueil de volontaires. En 2021, une trentaine de volontaires était envoyée en mission auprès de sept organisations locales. Ces forces vives apportent un soutien concret et nécessaire aux Libanais en ces temps difficiles, en leur redonnant un peu d’espoir et de courage pour redresser le pays et dessiner le Liban de demain.

L'association SESOBEL

SESOBEL, service social pour le bien-être de l’enfant, est un organisme non gouvernemental, reconnu d'utilité publique, fondé au Liban en 1976. Plus de 1 400 enfants en situation de handicap intellectuel, moteur ou d'autisme, sont pris en charge à l’année, en lien avec leur famille, pour des services d'assistance médicale, sociale, éducative, de rééducation et d’accompagnement humain. Plus de 80% des bénéficiaires sont issus de familles aux revenus modestes, vivant dans des conditions très difficiles, ne pouvant subvenir aux besoins d’accompagnement de leurs enfants en situation de handicap. Les travaux de l’association se répartissent sur différents campus, dont le principal est situé dans les hauteurs de Beyrouth, à Aïntoura, ainsi que deux centres d’aide par le travail, à Ain el Rihani et Kfarhouna.

L’équipe de SESOBEL est multidisciplinaire, composée de plus de 200 personnes issues de différentes spécialisations : éducateurs spécialisés, aide-éducateurs, animateurs, médecins, infirmières, physiothérapeutes, ergothérapeutes, orthophonistes, psychomotriciens, psychologues, travailleurs sociaux et personnel administratif. L’approche proposée est globale et interdisciplinaire, prenant en compte tous les aspects de la vie de l’enfant en situation de handicap : soutien médical, social, éducatif, développement des activités de loisir, du relationnel, amélioration du climat de vie, insertion sociale et accès à ses droits.

Projets cibles de la collecte de dons

La Guilde accompagne l’association SESOBEL à plusieurs niveaux :

  • dans l’entrepreneuriat social à travers la professionnalisation de leur atelier de production et de vente de chocolats et de biscuits, permettant à SESOBEL de développer ses activités génératrices de revenus et d’être autosuffisant pour une partie de son fonctionnement
  • dans l’envoi de jeunes volontaires en mission de service civique pour une durée de 1 an environ, en appui aux équipes de SESOBEL, au service des enfants accueillis par l’association.
La Guilde a souhaité soutenir l’association dans l’acquisition de panneaux solaires photovoltaïques pour lui assurer une meilleure sécurité énergétique.

Afin de soutenir SESOBEL dans ce contexte libanais particulièrement difficile, La Guilde a souhaité soutenir l’association dans l’acquisition de panneaux solaires photovoltaïques pour pallier aux pénuries récurrentes d’électricité et lui assurer une meilleure sécurité énergétique.

Actuellement SESOBEL a recours à trois générateurs privés pour la production d’électricité pour couvrir ces besoins. Avec l’inflation de la livre libanaises et l’augmentation des prix des carburants, l’association n’a plus les moyens de faire fonctionner ces générateurs pour toute la durée de son opération, réduisant alors les activités du centre à trois jours uniquement dans la semaine, au lieu de cinq.

La solidarité envers Sesobel est indispensable pour l’aider à rester opérationnel et à mieux se relever de la crise : l’installation de panneaux solaires permet à la fois de contourner les contraintes d’approvisionnement en carburant, très coûteux et écologiquement néfaste, et rendre possible une réouverture du centre d’accueil tous les jours de la semaine. Grâce à vos dons, vous vous engagez concrètement, avec nous, aux côtés des Libanais et en faveur de la transition énergétique.Contribuer

  • Capacité

    La capacité totale est estimée à environ 100 kWp pour un nombre total de 200 panneaux et un coût qui s’élève à 100 000 euros.

  • Localisation

    Le centre concerné par le projet est celui de Aïntoura, situé à 20 km au nord de Beyrouth, dans le Mont-Liban. Siège de l’association, le centre regroupe quatre bâtiments dont : les bureaux de l’administration, les salles de classe, la cuisine centrale, les réfectoires, les ateliers de confection de chocolat, les chambres froides et sept ascenseurs.

  • Utilisation

    Les principaux usages énergétiques sont : l’éclairage (30%), les équipements (30%), le chauffage (20%) et l’air conditionné (20%).

Contribuer
Contribuer à la collecte