InvestirFonctionnement
Menu
InvestirFonctionnementManifesto
Histoire et succès d'EnerfipL'équipe EnerfipÉvénementsEspace presse
Se connecterOuvrir un compteAide & ressources

Picardie Granulation

Investissez dans la construction d'une usine de fabrication de granulés en bois

  Collecte terminée

------- Collectés

2 991 609 € Plafond

100% Collecté

2 991 609 € Objectif

Simulateur
Si j'avais investi

|

Simulation d'investissement
Picardie Granulation - Obligation 7,5%/an sur 4 ans
Simulation - Taux : 7,5% / an sur 4 ans

Investissement initial :

1 000 €

Remboursements et intérêts :

1 300 €

En 4 versements

DateIntérêts*CapitalMontant
14/11/202475 €0 €75 €
14/11/202575 €0 €75 €
14/11/202675 €0 €75 €
14/11/202775 €1 000 €1 075 €
Total300 €1 000 €1 300 €

Le résultat présenté ne constitue pas une prévision de la performance future de vos investissements. Il a seulement pour but d’illustrer les mécanismes de votre investissement sur la durée de placement. L’évolution de la valeur de votre investissement pourra s’écarter de ce qui est affiché, à la hausse comme à la baisse.



Caractéristiques
  • Titre financierObligations convertibles 
  • Taux d'intéret fixe*7,5%/an  
  • Durée du prêt4 ans 
  • FiscalitéFrance 
  • Investissement min10 € 
  • Montant levé2 991 609 € 
  • Valeur unitaire1 € 
  • Remboursementin fine
  • Versement des intérêtsannualisé
  • Rang du financement participatifJunior
  • Participants2351 éco-épargnants
Qui pouvait investir ?
À partir du mardi 25 juillet 2023 à 12h30
  • Investissement ouvert à tous·tes
Jusqu'au lundi 25 septembre 2023 à 23h59

Fin de la collecte

Simulateur
Si j'avais investi

|

Simulation d'investissement
Picardie Granulation - Obligation 7,5%/an sur 4 ans
Simulation - Taux : 7,5% / an sur 4 ans

Investissement initial :

1 000 €

Remboursements et intérêts :

1 300 €

En 4 versements

DateIntérêts*CapitalMontant
14/11/202475 €0 €75 €
14/11/202575 €0 €75 €
14/11/202675 €0 €75 €
14/11/202775 €1 000 €1 075 €
Total300 €1 000 €1 300 €

Le résultat présenté ne constitue pas une prévision de la performance future de vos investissements. Il a seulement pour but d’illustrer les mécanismes de votre investissement sur la durée de placement. L’évolution de la valeur de votre investissement pourra s’écarter de ce qui est affiché, à la hausse comme à la baisse.



Investir dans le présent projet de financement participatif comporte des risques, y compris le risque de perte totale ou partielle du capital investi. Votre investissement n’est pas couvert par les systèmes de garantie des dépôts établis conformément à la directive 2014/49/UE du Parlement européen et du Conseil. Votre investissement n’est pas non plus couvert par les systèmes d’indemnisation des investisseurs établis conformément à la directive 97/9/CE du Parlement européen et du Conseil. Le retour sur investissement n’est pas garanti. Ceci n’est pas un produit d’épargne, et nous vous conseillons de ne pas investir plus de 10 % de votre patrimoine net dans des projets de financement participatif. Vous pourriez ne pas être en mesure de vendre les instruments d’investissement au moment où vous le souhaitez. Si vous êtes en mesure de les vendre, vous risquez néanmoins de subir des pertes.

 

Enerfip et Atlante vous donne rdv le 19 septembre à 18h30 lors d'un webinar pour répondre à toutes vos questions. Nous vous invitons à vous inscrire via lien suivant.

 

La durée de l’emprunt pourra être prorogée, à la main de l’Emetteur, de deux ans au maximum. Dans ce cas, l’Emetteur devra notifier par mail le représentant de la Masse dans les soixante (60) jours avant la Date d’Échéance. En cas de prolongation le taux d’intérêt annuel sera porté à 8,5% fixe à partir du quatrième anniversaire de la Date d’Emission.  

L'essentiel

Investissez dans la transition énergétique de votre territoire

Financement participatif en dette junior d'un projet de production de granulés de bois en Picardie

À travers cette campagne de financement participatif, Enerfip, aux côtés de Crédit Agricole Brie Picardie et Atlante Gestion, souhaite proposer aux citoyen·nes de placer une partie de leur épargne directement dans le projet de construction d'une usine de transformation de biomasse en granulé de bois.

Le projet Picardie Granulation, situé à Chaulnes dans le département de la Somme (80) s’appuie sur des infrastructures existantes et devrait être opérationnel à l’horizon début 2024. L’usine achètera de la biomasse (rondins de bois, plaquettes, écorce, sciure) auprès de 13 fournisseurs locaux via des contrats et lettres d’intention déjà contractualisés et produira 100 000 tonnes de granulés par an (4% de la consommation française). A noter que la production pourra monter en puissance et atteindre 140 kT / an à partir de 2027 et que le projet a déjà sécurisé la distribution de sa première année de production, sur une quantité modélisée de 60 tonnes en 2024. 

Ces granulés de bois (ou pellets) seront normés « EN+, DIN+, Qualité » et destinés au marché domestique. La vente des granulés est prévue auprès de 4 acheteurs majeurs ayant signé des lettres d’intention : Total Energies, Butagaz, Flamino et Dellcourt.

Le projet Picardie Granulation s’appuie sur des solutions techniques éprouvées, fondées sur des process à très haut rendement énergétique :

▪ Chaudière biomasse alimentée par les sous-produits (écorce, etc.)

▪ Sécheur à basse température du bois

Ce Projet est porté par des professionnels ayant plusieurs dizaines d’années d’expérience dans le domaine de la gestion d’entreprise et de projets, dans les secteurs industriels et de l’énergie.

Une année et demie de préparation a été nécessaire à l’équipe de Picardie Granulation pour arriver à un projet abouti, disposant d’offres techniques détaillées, engageantes et garanties. Les analyses techniques et contractuelles font apparaître un projet cohérent, sans risque technique majeur.

Télécharger notre analyse détaillée

La collecte

Pourquoi investir ?

Description générale du projet

Le projet Picardie Granulation permettra la fabrication de granulés de bois provenant du compactage de sciures ou d’autres sources de bois naturels finement broyés. La matière première est tout d’abord séchée, broyée et affinée, puis comprimée mécaniquement sous la forme de cylindres (entre 15 à 20 mm de longueur pour 6 à 8 mm de diamètre).

Un granulé éco-responsable : Picardie Granulation a développé, avec l’aide de chaudiéristes et des fournisseurs de poêles de renom (SEGUIN, INVICTA), la formulation et la composition d'un granulé spécial afin :

- d’anticiper l’évolution du cadre normatif (sévérisassions des normes) ;

- limiter au maximum les émissions de Nox et de poussières ;

- optimiser la combustion (opacité réduite, absence de vitrification des cendres sous foyer) ;

- et maximaliser la teneur en énergie contenue dans le granulé.

Le site choisi pour installer l'usine dispose d’un ICPE en vigueur et se trouve dans une zone industrielle (Chaulnes 80) dont l’ancienne activité (LUNOR) générait des flux logistiques importants et équivalents au projet Picardie Granulation. Ce qui démontre notament qu'il dispose des infrastructures nécessaires (Voiries, réseaux, bâtiments, bassins).

Géographiquement, le site se situe au croisement des autoroutes A1/A29 ; entre Paris et Lille. Facilitant ainsi l’approvisionnement en matière première, la distribution du produit fini vers les zones de consommation et à forte densité de population (Agglomérations Lille/Amiens/Paris Nord/St Quentin), l’accès pour les salariés (recherche de main d’oeuvre qualifiée) et pour les divers intervenants extérieurs. De plus, il revêt une localisation stratégique du fait que le faible pouvoir calorifique du granulé implique qu’il soit livré dans un rayon de 200km pour atteindre une rentabilité économique. Le positionnement géographique de Picardie Granulation est pertinent, avec relativement peu de concurrents ce rayon.  

Le marché du pellet : Etat des lieux et perspectives 

Le marché du pellet est estimé à 5 000 000T/an d'ici 5-7 ans et est soutenu par les aides de l'état. Ces dernières ce traduisent en partie par des subventions à l'installation de chaudières et poêles à granulés et les nouvelles normes de construction mises en place.

Le marché des granulés étant en pleine croissance, les perspectives sont donc excellentes notament du fait de la décision de l’Etat de remplacer d’ici 2030 les chaudières au fioul et au charbon du marché qui seront interdites et d’interdire également entre 2021 et 2024 les chaudières à gaz dans les constructions neuves (RE 2020). Le nombre d’appareils à granulés vendus est en effet passé de 1 000 en 2002, à près de 172 000 en 2019 contrairement à celui des équipements à bûches qui diminue depuis 10 ans. Le projet Picardie Granulation s’appuie ainsi sur l’essor des chauffages aux granulés de bois emmené par les nouvelles normes de construction supprimant le fioul et le gaz, et le contexte de transition énergétique global. 

La demande en chauffage à granulés a connu une croissance importante découlant de la montée des prix de l’énergie et des aides du Gouvernement pour favoriser cette solution (Prime Rénov, Prime Energie). Entre 2020 et 2021, les ventes de poêles à granulés ont progressé de 41% et les ventes de chaudières à granulés de 120%, avec respectivement 180 000 et 32 000 unités. La consommation de granulés en France a atteint 1,8 million de tonnes en 2019 et la production française 1,65 million. La croissance de consommation est de l’ordre de 12% par an depuis 15 ans.

Picardie Granulation ne souhaite pas à ce stade contractualiser des volumes et verrouiller un prix de vente sur une période s'étendant au delà de 5 ans. En effet, celui-ci ayant fortement évolué à la hausse (+ 200%) ces derniers mois, signer des contrats aujourd’hui ne permettrait pas à Picardie Granulation de tirer le meilleur bénéfice de la situation actuelle du marché :  manque de produits normés et de qualité sur le marché, forte augmentation de la consommation et transition énergétique.

Effectivement, contractualiser des volumes et fixer un prix sur une période trop lointaine ne semble pas opportun actuellement (évolution de 200 du prix de vente). Aujourd’hui l’offre est tirée par la demande, et les perspectives (induites par les ventes d’appareils) confirment le prolongement de cette tendance. De plus, le marché témoigne d’un manque de produits normés et de qualité.

La loi de transition énergétique du 17 août 2015 a défini que, d'ici à 2030, 32 % de l’énergie consommée par la France devait être produite grâce aux énergies renouvelables. C’est un objectif ambitieux, car cette part n’est aujourd'hui que de 16 % ! Pour l'atteindre, il va nous falloir investir 124,5 milliards d'euros. Ça paraît énorme, mais il faut savoir que le montant total de l’épargne des Français s’élève à 5 000 milliards d'euros. Cet investissement équivaut donc à seulement 2,6 % de notre épargne !

ESG

Le projet Picardie Granulation repose sur un ancrage territorial fort et des engagements éco-responsables sur l’ensemble des paramètres :

- Installation d’une chaudière à écorces en lieu et place d’une chaufferie gaz permettant de récupérer les sous-produits du process de fabrication (écorces) et de disposer d’un outil de fabrication d’énergie verte et renouvelable ;

- Connexion Haute Tension de l’usine sur le Parc Eolien du village voisin de Hallu ;

- Consommation d’électricité renouvelable et décarbonée ;

- Développement du projet avec des acteurs locaux pour accompagner le projet dans sa phase construction mais aussi en exploitation et sur le cycle de vie de l’usine (en lieu et place de gros cabinets d’ingénierie);

- Installation du projet sur une friche industrielle existante, conférant ainsi des contraintes complémentaires d’implantation et d’installation, sur un bassin d’emploi sinistré ;

- Conception d’une installation évolutive en termes de capacité (possibilité d’étendre la capacité à 140 000 tonnes an versus 100 000 tonnes initialement) ;

- Les granulés produits ont vocation à recevoir les labellisations suivantes, afin de répondre aux exigences ESG et commerciales des acheteurs :

Modalités d'investissement et structure de financement

L'opération Picardie Granulation

Pour être en mesure de développer son projet, les porteurs accompagnés d'Atlante Gestion, sollicitent la participation citoyenne via la société Atlante Silva 1. Le coût total du projet est de 39 millions d'euros. Une enveloppe en dette senior de 23 millions d'euros a d’ores et déjà été sécurisée auprès d’un groupe de grandes banques françaises et de la BPI. Le projet a également sécurisé une subvention de la part du Fonds Chaleur de l’ADEME. Le complément serait apporté en capital par les porteurs du projet, ainsi qu’une dette junior financée par des institutions financières et ce financement citoyen.

La structure du financement des travaux implique les associés et des fonds d’investissement pour la partie equity, un pool de banques françaises pour la dette senior, et Atlante Gestion / Enerfip pour la dette junior. L’investissement en dette junior se fera par l’intermédiaire du véhicule Atlante Silva 1, détenu à 100% par Atlante Gestion et exclusivement dédié à cette transaction.


Atlante souhaite donc procéder à une émission d’obligations convertibles en actions auprès des citoyen·nes pour un montant de 2,5 M€, néanmoins en cas d’engouement particulier sur cette levée de fonds l'émetteur se réserve le droit de déplafonner le montant total de l'émission jusqu'a 5 M€. Les conditions de cette participation offrent un taux d’intérêt attractif en correspondance avec le risque inhérent au stade de développement du projet, qui est en phase amont de construction.

Risques & Sûretés

Vous trouverez ci-après le détail des risques liés au projet, ainsi que les modalités de contrôle qui y sont associées : 

Risques de construction

Risque de retard dans la construction voir de non-achèvement de l'ouvrage

➔ Le projet est construit sur un ancien site industriel de l’entreprise Lunor

➔ Les porteurs du projet ont fait appel à des constructeurs renommés, dont Prodesa pour toute la chaîne de granulation via un contrat clef-en-main, avec pénalités en cas de retard et garantie de performance.

➔ Le projet a budgété des aléas de 10% du coût de la construction pour faire face à d’éventuels surcoûts et retards. Par ailleurs, le projet est éligible à une subvention de l’ADEME qui viendra s’ajouter aux ressources du plan de financement, et apporter un matelas de sécurité supplémentaire en cas d’imprévus.

Risques techniques, opérationnels et d’approvisionnement 

Risque de dysfonctionnement, lié à l’utilisation de technologies mal maîtrisées, et de disponibilité des installations. Risque d'approvisionnement en intrant.

➔ Risque rebasculé sur le Prestataire de services, qui assume les engagements techniques.

➔  Utilisation de technologies matures et éprouvées.

➔ Une relation de confiance s’est établie grâce au partenariat de longue date entre Picardie Biomasse et le fournisseur BHI (10 ans). BHI a 40 ans d’existence, des moyens logistiques importants, et une grande expérience dans la gestion des livraisons. De plus, Picardie Granulation a cherché à s’approvisionner auprès de propriétaires privés via des coopératives (Nord Seine Forêt par exemple). Cela implique de valoriser un gisement faiblement exploité.  

 

Risques de contrepartie

Risque d’un défaut de paiement de la contrepartie sur l’achat de biomasse. 

➔  Contrats d'achat signés sur 10 ans avec un portefeuille de fournisseurs pour plus de 80% de l’approvisionnement.

➔ Le fournisseur principal a 40 ans d’existence, des moyens logistiques, et une grande expérience dans la gestion des livraisons

 

Risques juridiques et réglementaires

Risque de recours.

➔ Tous les permis nécessaires et les autorisations ICPE ont été obtenus et purgés de tout recours. En attente de réception du permis de construire pour installation de la chaudière à biomasse.

Le saviez-vous ?

Le granulé de bois est une filière d'avenir pour plusieurs raisons. Tout d'abord, il s'agit d'une énergie renouvelable et durable, produite à partir de résidus de bois recyclés, ce qui permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de lutter contre le changement climatique. De plus, le granulé de bois favorise l'autonomie énergétique en réduisant la dépendance aux combustibles fossiles importés.

Sur le plan économique, cette filière présente des avantages significatifs. Effectivement, le marché du granulé de bois est en croissance constante, offrant des opportunités d'investissement et de développement. De plus, il génère des emplois locaux dans la production, la distribution et l'installation des systèmes de chauffage utilisant des granulés de bois.

En termes de performance énergétique, le granulé de bois offre un rendement élevé grâce à sa haute densité énergétique. Il permet de maintenir une température constante et un confort thermique optimal dans les habitations. De plus, il est facile à stocker, à manipuler et à utiliser.

Enfin, la filière du granulé de bois bénéficie de certifications environnementales garantissant sa durabilité et sa traçabilité.

Le projet Picardie Granulation est porté financièrement et opérationnellement par des professionnels ayant plusieurs dizaines d’années d’expérience dans le domaine de la gestion d’entreprise et de projets, dans les secteurs industriels et de l’énergie.

 

Contractant pour le matériel de fabrication des granulés :                         

• Spécialiste de la conception d’unités de fabrication de granulés de bois clés en mains depuis 1999                                                                                                                       

• Prodesa est implantée sur 3 continents : en Europe Asie et Amérique du Nord                                                                                           

• La société possède aujourd’hui plus de 50 références dans l’implantation d’usines de granulés de bois, dont la taille varie de 50kT/an à 350kT/an (Pour rappel : le projet Picardie Granulation ambitionne de produire 100kT/an)

• Prodesa emploie aujourd’hui une centaine de personnes

 

En savoir plus sur Prodesa

 

.

Accès réservé

L'accès aux données financières est régulé par l'Autorité des Marchés Financiers. Pour accéder aux données d'analyse veuillez

Loading

Simulateur
Si j'avais investi

|

Simulation d'investissement
Picardie Granulation - Obligation 7,5%/an sur 4 ans
Simulation - Taux : 7,5% / an sur 4 ans

Investissement initial :

1 000 €

Remboursements et intérêts :

1 300 €

En 4 versements

DateIntérêts*CapitalMontant
14/11/202475 €0 €75 €
14/11/202575 €0 €75 €
14/11/202675 €0 €75 €
14/11/202775 €1 000 €1 075 €
Total300 €1 000 €1 300 €

Le résultat présenté ne constitue pas une prévision de la performance future de vos investissements. Il a seulement pour but d’illustrer les mécanismes de votre investissement sur la durée de placement. L’évolution de la valeur de votre investissement pourra s’écarter de ce qui est affiché, à la hausse comme à la baisse.



Les données du porteur de projet

Le projet en quelques chiffres

Production de 100kT/an

Livraison prévue d'ici fin 2024

Investissement total

39 millions d'euros

28,8 millions d'euros de CA (moyenne 2024 - 2030)

8,9 millions d'euros d'EBE

23 millions d'euros de dette senior et 9 millions de dette junior

.