Saze

Photovoltaïque en toiture
Actions ordinaires
En construction

Investissez votre épargne dans une serre photovoltaïque du Gard

  Liste d'attente ouverte

------- Collectés

21 500 € Plafond

100% Collecté

21 500 € Objectif

Reden Solar

Projet porté par

Reden Solar
Voir les risquesListe d'attente

Investir présente un risque de perte en capital et de liquidité. N’investissez que l’argent dont vous n’avez pas besoin immédiatement et diversifiez votre épargne.

Détails de l'investissement

Caractéristiques
Qui peut investir ?
À partir du jeudi 26 janvier 2023 à 12h30
  • Habitant·es et collectivités des départements 07 - 12 - 13 - 30 - 34 - 48 - 84
Jusqu'au jeudi 16 mars 2023 à 23h59

Fin de la collecte

La date de fin de collecte pourra être prolongée à la demande du porteur de projet.
Le rendement de votre investissement sera calculé à partir de la date de génération des certificats de souscription, c'est-à-dire une fois l'intégralité des fonds reçus et la documentation juridique signée par le porteur de projet.

Si vous avez une résidence secondaire ou principale dans l'une de ces zones, vous pouvez investir en renseignant un justificatif de domicile.

Début de la collecte dans

Avantages

  • Un porteur de projet indépendant spécialiste de l'énergie solaire
  • Un projet lauréats d'appels d'offres nationaux de la CRE
  • Une technologie mature

Risques

  • Risques de pertes en capital
  • Risques de destruction de matériel
  • Risques juridiques et fiscaux
  • Risques réglementaires

Frais

 

L’ESSENTIEL

Gard - Investissez dans la transition énergétique de votre territoire

Un financement participatif citoyen pour une serre photovoltaïque à Saze

Producteur indépendant d'énergie renouvelable d'origine photovoltaïque depuis 2008 en France et à l'international, le Groupe REDEN s'engage à associer les territoires à ses projets d’énergies renouvelables. Aujourd’hui, il vous propose de participer au financement la centrale photovoltaïque de Saze.

Situé dans le département du Gard, la centrale est actuellement en cours de construction sur une parcelle agricole, de la commune de Saze. La centrale se compose d'une serre maraichère équipée de panneaux photovoltaïques.

D’une superficie totale de 1,2 hectare, la centrale sera constituée de 3 990 panneaux photovoltaïques pour une puissance totale installée de 1,3 MWc. Il produira environ 1 868 MWh chaque année, et permettra de fournir en électricité verte l’équivalent de 24% de la consommation électrique domestique de la commune de Saze.

Cette centrale est lauréate d’un appel d’offres national de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE), qui vise à soutenir le développement des énergies renouvelables sur le territoire français en encourageant les projets les plus compétitifs et les plus responsables en matière d'empreinte carbone. En déposant son dossier de candidature, le porteur de projet s’est engagé à mettre en œuvre un financement citoyen, dans les conditions définies par le cahier des charges de l’appel d'offres.

LA COLLECTE

Pourquoi investir ?

Placer une partie de son épargne dans la transition énergétique

À travers cette campagne de financement participatif, Reden souhaite associer les citoyen·nes à la transition énergétique de nos territoires, en leur proposant de placer une partie de leur épargne dans la centrale photovoltaïque de Saze.

En permettant à tout un chacun de participer à ce projet, Reden entend redistribuer sur le territoire d’implantation une partie des richesses produites par l’installation, afin que les habitant·es puissent bénéficier des retombées économiques générées par l’exploitation d'une ressource naturelle commune : le soleil.

C’est l’opportunité pour chaque citoyen·ne de s’informer et de s’investir à son échelle dans le développement des énergies renouvelables, en contribuant collectivement et directement à la réussite de la transition énergétique de nos territoires.

Les fonds levés par le biais de cette collecte permettront de financer directement une partie des coûts de construction de la centrale photovoltaïque de Saze.

Contribuer collectivement et directement au succès du projet

Dans le cadre de l'appel d’offres national de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE), le porteur de projet s'engage à ce qu'au moins 40% des fonds propres nécessaires à la construction du projet soient apportés par les habitant·es du territoire.

Par l'intermédiaire de la société de projet SPV REDEN PARTICIPATIONS 4, qui détient la centrale photovoltaïque de Saze, et de société citoyenne Condor, Reden souhaite aujourd'hui procéder à une émission d’actions auprès des citoyen·nes.

La mise en place d'un tel financement citoyen va permettre au projet d'obtenir une bonification tarifaire de 3€ par MWh produit. Autrement dit, chaque kWh produit par l'installation sera acheté par EDF 0,3 centimes d'euro plus cher que si le porteur de projet avait choisi de ne pas faire de financement participatif. L'objectif de cette collecte est donc d'octroyer aux projets un bonus tarifaire assurant une bonne rentabilité et, de ce fait, la viabilité financière de la centrale.

La construction de la centrale photovoltaïque nécessite un investissement total de 1 988 369 €. Pour 1 000 € investis, vous contribuez donc à la production d'environ 939 kWh par an, soit l'équivalent de 42% de vos besoins électriques annuels.

Qui pourra investir ?

Une collecte réservée aux habitant·es du territoire

Conformément aux dispositions du cahier des charges de la CRE, la collecte est réservée aux habitant·es du département d'implantation du projet et de ses départements limitrophes : 07, 12, 13, 30, 34, 48 et 84

 

Notre analyse

Avantages, risques et frais

Vous trouverez ci-après le détail de l'ensemble des risques liés au projet, ainsi que les modalités de contrôle qui y sont associées :

Risque de construction

risque de retard dans la construction, voire de non-achèvement de l'ouvrage 

➔ Reden possède une expérience solide dans la réalisation de ce type de projets

Risques techniques, opérationnels et de performance

risque de dysfonctionnement lié à l’utilisation de technologies mal maîtrisées, risque d'indisponibilité des installations

➔ Technologie mature

➔ Équipements de qualité

 

Risque de contrepartie

risque d'un défaut de paiement de la contrepartie sur l'achat de l'électricité 

➔ Contrats d'achat signés avec EDF sur 20 ans

Risques juridiques et réglementaires

risque portant sur les autorisations délivrées à la société, risque sur le foncier

➔ Permis de construire obtenus

LE PROJET

Gard - Contribuez à une production locale d’énergie renouvelable

Une centrale photovoltaïque en cours de construction sur la commune de Saze

La centrale photovoltaïque de Saze sera implantée sur la commune du même nom, dans le département du Gard.

Les serres photovoltaïques jouent un rôle majeur dans la gestion de l’eau et donc la maîtrise de la production agricole. En plus de protéger les cultures des aléas climatiques, les serres collectent les eaux de pluies qui sont acheminées à un bassin d’infiltration ou de rétention : un atout précieux dans des zones où la problématique de l'eau est récurrente.

Autre point fort environnemental des serres photovoltaïques : la durée de vie de la structure. Alors qu’une serre plastique doit être remplacée après 5 ans, la serre photovoltaïque dépasse une durée de vie de 30 ans. Ainsi, lorsque la serre devient la propriété de l’agriculteur, elle est en parfait état pour poursuivre une production agricole et électrique car les modules sont toujours opérationnels. Toutefois, si l’agriculteur ne souhaite pas poursuivre l’exploitation électrique, le recyclage des modules est un processus maîtrisé par REDEN et la filière photovoltaïque.

 

Photographies du projet




Exemple de panneaux photovoltaïques, vus depuis l'éxtérieur (image 1) et depuis l'intérieur de la serre (image 2).





Les cultures sous serre.

 

Produire une énergie renouvelable et respectueuse de l’environnement

Ce projet permettra notamment :
- De diversifier l'activité tout en restant dans une démarche de culture raisonnée. Les cultures comprendront des fruits et légumes qui poussent très bien sous serre photovoltaïque tels que des courgettes, des poivrons, des aubergines, des concombres, des tomates et des fraises.
- De protéger les cultures des intempéries (gel, vent, grêle), des ravageurs et des maladies.
- De rallonger les périodes de production, avec un meilleur contrôle des températures, grâce à la hauteur de la serre et un accroissement des rendements.

Législation française pour l’implantation des centrales photovoltaïques
En France, le développement des centrales photovoltaïques sur des zones et secteurs agricoles, forestiers et naturels est interdit. Cependant, un projet peut toutefois être autorisé s'il démontre sa compatibilité avec la nature du terrain sur lequel il souhaite s'implanter.

Guide 2020, L’instruction des demandes d’autorisations d’urbanisme pour les centrales solaires au sol
Ministère de la transition écologique et solidaire & Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales

LE SAVIEZ-VOUS

Les appels d'offre de la CRE

Favoriser le développement et la compétitivité  des énergies renouvelables en France

Afin de nous permettre d’atteindre, d'ici à 2030, l’objectif de produire 32 % de notre consommation d’énergie grâce aux énergies renouvelables, l’État se devait de mettre en œuvre un cadre qui favorise le déploiement de ces énergies et les investissements massifs qui s'y rattachent, tout en garantissant leur compétitivité face aux énergies conventionnelles.

C'est par le biais d'appels d'offres lancés au niveau national que la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE), autorité administrative rattachée au Ministère de la Transition Écologique et Solidaire chargée de mettre en œuvre la politique énergétique de la France, a choisi d'impulser et d'accompagner cette dynamique.

La CRE a mis en place des règles qui visent à favoriser les projets présentant les tarifs les plus compétitifs. Le critère prépondérant de ces appels d’offres correspond donc au tarif d’achat, qui permet d'apprécier la capacité à concurrencer les énergies conventionnelles. La sélection du projet est également conditionnée par son empreinte carbone et par la pertinence environnementale de son terrain d'implantation.

Mobiliser les citoyens pour la transition énergétique de leurs territoires

Dans le cadre de la loi de transition énergétique, l’État indiquait vouloir encourager l’investissement des citoyen·nes et des collectivités sur les projets d’énergies renouvelables qui s'implantent sur leur territoire. En déposant son dossier de candidature, le porteur de projet peut s'engager à ouvrir son projet au financement ou à l’investissement participatif. En échange - et sous réserve du respect des conditions définies par le cahier des charges - la CRE lui accorde une bonification tarifaire du prix d'achat de l'électricité produite par le projet.

L’application du bonus permet au projet d’être encore plus compétitif lors de sa candidature à l’appel d’offres, car le porteur de projet peut alors demander un tarif d’achat de l'électricité encore plus bas. Cette décision peut être décisive dans la sélection du projet, puisque la note de chaque candidat est conditionnée en premier lieu par sa capacité à demander un tarif le plus bas possible.

EN SAVOIR PLUS SUR LES APPELS D'OFFRES CRE

 

L'ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE

Pourquoi produire de l'électricité en local ?

En France, de par l'hyper-centralisation de la production électrique, nous sommes tenus de transporter l'électricité sur de grandes distances. Par simple effet Joule*, ces transports occasionnent ce que l’on appelle les pertes en ligne. Au total, elles s'élèvent à plus de 11 500 000 000 kWh par an. C’est l’équivalent de 35 % de la consommation d’électricité totale de la ville de Lyon qui sont donc perdus chaque année ! Sur enerfip.fr, les projets s’inscrivent dans une démarche de décentralisation de la production d’électricité, pour qu’elle soit produite en local, au plus près de là où elle est consommée. 

*lorsqu’un matériau conducteur est traversé par un courant électrique, il oppose une certaine résistance au courant qui le traverse, ce qui fait augmenter sa température interne. Une partie de l’énergie électrique transportée est alors dissipée sous forme d’énergie thermique ; c'est ce que l'on appelle l'effet Joule. Cet effet est d’ailleurs parfois recherché pour produire de la chaleur - radiateur électrique, chauffe-eau, grille-pain...

 

Équivalences énergétiques

*productible prévisionnel sur la base des données relevées lors des études
**source : consommation d'électricité par habitant en France - 6 940 kWh/an (données Banque Mondiale 2014)
***source : en comparaison avec les émissions de CO2 pour une centrale à charbon - 0,986 tonnes/MWh (données RTE)

 

REDEN est un producteur indépendant d’énergie photovoltaïque, axé sur le développement, la construction et l’exploitation de centrales photovoltaïques en France et à l’étranger. Fondé en 2008, au cœur du Lot-et-Garonne, il possède et exploite aujourd’hui près de 800 MW de capacité installée et emploie plus de 150 personnes dans huit pays. Ses valeurs de Bienveillance, d’Ethique, d’Engagement et de Professionnalisme, sont au cœur de la performance du Groupe. Depuis juillet 2022, Macquarie Asset Management, en consortium avec British Columbia Investment Management Corporation (BCI) et MEAG, accompagne le Groupe dans sa nouvelle phase de croissance.

 

En savoir plus sur Reden Solar

 

Le porteur de projet en quelques chiffres

EBITDA

125M de euros

Une société expérimentée

14 ans d'expérience

Plusieurs sites de production

762 Sites

Portefeuille de projet

750MW de puissance installée

4 agences en France

150 collaborateurs depuis 2008

Chiffres clés du projet

Production annuelle

1 868  MWh

Puissance installée

1,257 MWc

Investissement total

1 988 369 d'€

Équivalence de consommation électrique

834 personnes

24% de la ville de Saze

Dimensions du projet

7 000 m2

3 990 modules photovoltaïques

Émissions de CO2 évitées

1 842 tonnes